3 étapes pour créer un compte Google Search Console

1

Liens rapides

Google Search Console n'est autre que le nouveau nom de l'interface de Google dédiée aux webmasters et éditeurs de site.

Ce précieux outil remplace les Google Webmaster Tools depuis mai 2015.

Or ce changement de nom n'est pas anodin. Il ne s'agit pas de l'unique modification apportée par le moteur de recherche à son interface.

Google Search Console se veut être une plateforme plus conviviale, mieux documentée et plus perfectionnée, tout en restant accessible aux utilisateurs novices.

Si vous n'avez pas encore de compte sur Google Search Console, il est grand temps d'en créer un !

De cette manière, vous exploiterez le potentiel de votre site, visualiserez les points à corriger, tout en vous conformant aux directives du moteur de recherche.

Profiter gratuitement de conseils et d'outils de test conçus par Google "himself" : quoi de mieux pour booster son SEO ?

Découvrez comment créer facilement et sans erreur votre compte sur Google Search Console, puis comment valider votre site web auprès de Google.

 

Etape 1 : Créer un compte Google

Vous devez créer un compte sur Google Search Console conformément aux étapes suivantes.

Remarque : si vous utilisez déjà Gmail, Google Ads ou un autre outil de Google, il n'est pas nécessaire de créer un compte Google, vous pouvez directement passer à l'étape 2.

Pour accéder à Google Search Console, vous devez obligatoirement posséder un compte Google.

Avec ce compte, vous pourrez utiliser l'ensemble des services Google, comme Adwords, Gmail, YouTube ou encore Google+.

Pour créer votre compte, rendez-vous sur la page suivante : https://accounts.google.com/signup.

Remplissez le formulaire situé sur la page.

Créer votre compte Google

 

Vous devrez notamment choisir un mot de passe et un nom d'utilisateur unique si vous décidez de créer une adresse Gmail.

Si vous ne souhaitez pas avoir une énième adresse email, vous pourrez renseigner votre adresse email actuelle.

Créer votre compte Google - email actuel

Vous devrez remplir les informations demandées sur chaque étape, puis accepter les conditions générales en scrollant jusqu'au bout de la fenêtre pour pouvoir finaliser la création de votre compte.

N'oubliez pas d'activer celui-ci en cliquant sur le mail de confirmation que vous recevrez à l'adresse indiquée.

Connectez-vous à l'URL suivante https://search.google.com/search-console et enregistrez-la dans vos favoris pour la retrouver plus facilement.

Etape 2 : Ajouter un site à la Search Console

Vous êtes sur la page d'accueil de Search Console.

Bienvenue dans Google Search Console

Il faut savoir que Google peut fournir des informations selon 2 modèles différents :

  • le type domaine permet de gérer tout le site et tous les sous-domaines, et il fonctionne aussi bien en HTTP que HTTPS
  • le type préfixe d’URL permet de gérer un seul sous-domaine soit en HTTP soit en HTTPS

Il est possible d'utiliser les 2 types de propriétés. Ça ne pose aucun problème.

Pour démarrer, il est beaucoup plus pratique de choisir Domaine.

Ajouter une propriété de type Domaine

Si vous souhaitez déclarer le site avec la propriété de type Domaine.

Propriété Domaine

  1. Vous devez en premier lieu saisir le nom de domaine et son extension dans le champ correspondant.
  2. Cliquez sur le bouton Continuer.
  3. Il va falloir passer à l'étape 3 pour valider le nom de domaine auprès du fournisseur du nom de domaine,

Ajouter une propriété de type Préfixe de l’URL

Si vous souhaitez déclarer le site avec la propriété de type Préfixe de l'URL.

Propriété Préfixe URL

  1. Saisissez le protocole (HTTP ou HTTPS), le sous-domaine, le nom de domaine et l'extension dans le champ correspondant.
  2. Cliquez sur le bouton Continuer.
  3. Passez à l'étape 3 pour valider la propriété.

Recommencez l'opération autant de fois que nécessaire en fonction du nombre de sites que vous gérez / éditez.

Etape 3 : Valider la propriété 

La validation est un processus simple qui vise à vérifier que vous êtes bien le propriétaire du site/des sites dont vous avez saisi l'URL.

Pour effectuer cette étape, il existe plusieurs méthodes.

Valider la propriété du domaine via l'enregistrement DNS

A première vue cette validation peut faire peur, mais elle est simple.

  1. Il faut se connecter à votre fournisseur de nom de domaine (OVH, GoDaddy, 1&1, ...).
  2. Il faut ensuite trouver la rubrique qui permet de créer un nouvel enregistrement DNS. 
  3. Il faut créer un enregistrement de type TXT et y coller la chaîne de caractères fournie par Google.
  4. Après avoir mis l'enregistrement DNS, je vous suggère d'attendre quelques heures pour valider la propriété dans la Search Console de Google.

Validation Registrar

 

Valider la propriété du domaine via un fichier HTML

C'est à mon sens la solution la plus simple.

  1. Téléchargez le fichier de validation, qui comporte un numéro unique. Enregistrez-le dans vos documents ou sur votre bureau, sans modifier le nom du fichier.

  2. Transférez le fichier à la racine de votre site grâce à un logiciel FTP.

  3. Validez la propriété en cliquant sur le bouton Valider.

Si le transfert s'est déroulé correctement, le fichier de validation importé doit pouvoir s'afficher comme l'une des pages web de votre site, dans votre navigateur.

L'URL de cette page doit être composée de votre nom de domaine, suivi du nom du fichier de validation.

Par exemple : http://www.exemple.com/googleff2a43992774ce75.html

Attention : vous devez conserver le fichier de validation à la racine de votre domaine. 

Validation Fichier

 

Valider la propriété du domaine via une balise HTML

Cette méthode ajoute une balise HTML Meta à la page d'accueil de votre site.

Cette balise est générée automatiquement avec un code de vérification unique, par exemple :
<meta name="google-site-verification" content="wctoH4qRW69X5Uw4I_522s9m2uC9M1b0MNeqUIJ75VE">.

Vous devez placer cette balise méta dans votre code source, de préférence juste après de la balise <head> et avant la balise <body>.

Validation Balise Meta

 

Valider la propriété du domaine via Google Analytics

Si vous avez déjà un suivi Google Analytics sur votre site web (et vous devez en avoir un 😉), c'est une solution rapide.

  • Assurez-vous d'avoir un suivi Google Analytics installé dans la balise <head> de la page d'accueil du site à valider.
  • Assurez-vous d'être connecté à la Search Console avec un compte Google ayant les droits de modification sur Google Analytics

Validation Google Analytics

 

Valider la propriété du domaine via Google Tag Manager

  • Assurez-vous d'avoir Google Tag Manager installé sur le site à valider.
  • Assurez-vous de disposer des droits de publication pour le conteneur Google Tag Manager
  • Assez-vous que la balise <noscript> du code de Tag Manager soit placée immédiatement après la balise ouvrante <body> de votre page.

Validation Google Tag Manager

Remarque : si toutes les méthodes de validation se valent et sont dotées du même niveau de sécurité, nous vous recommandons de choisir celle qui vous semble la plus simple pour gagner du temps et éviter les erreurs.

Utilisez votre compte Google Search Console et exploitez les informations fournies par Google

Une fois que l'étape de validation a été effectuée avec succès et que vous avez confirmé que vous êtes bien propriétaire ou gestionnaire de votre/vos sites, vous pouvez utiliser l'ensemble des fonctionnalités de Google Search Console.

Vous accéderez à des statistiques actualisées concernant le trafic de votre site, l'ergonomie mobile, les liens, etc.

Vous pourrez aussi supprimer des URL, visualiser les erreurs éventuelles générées par vos pages et vérifier leur état d'indexation.

  1. Analysez régulièrement les performances de votre site web et de son contenu.
  2. Corrigez les erreurs
  3. Créez de nouveaux contenus régulièrement en fournissant de la valeur à vos visiteurs et vos futurs prospects 👍

Au fait, que vous ayez un site bien référencé ou non, savez-vous que Presencity propose un service de génération de prospects avec une garantie 30 jours satisfait / remboursé ? Et oui ! Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur la bannière ci-dessous.
Nouveau call-to-action

Auteur : Philippe Martins