5 questions à se poser pour savoir quand réutiliser du contenu

Categorie: b2b, content marketing

08 September 2016 0

Tout le monde est en quête d’une façon de travailler plus intelligente au lieu de travailler plus durement. C’est là, la beauté de la réutilisation : elle nous permet de produire quelque chose de nouveau sans qu’on doive recommencer à zéro. La réutilisation est toujours un bon choix quand on dispose des restes de poulet – on le transforme en un bon sauté, une soupe ou une salade qui le rend délicieux – mais, il est plus difficile de distinguer le bon moment pour retravailler votre contenu et y ajouter quelque chose de frais, de nouveau.

D’abord, mettons une chose au clair : la réutilisation ne suggère pas qu’on arrache un paragraphe de votre nouveau livre et qu’on le colle dans votre blog. Cela consiste à réinventer quelque chose que vous avez déjà produit avec le but de créer quelque chose de tout à fait neuf.

Quand on le fait bien, le contenu réutilisé peut attirer du trafic de recherche supplémentaire, étendre votre portée et rendre votre message plus fort. Donc, comment identifier le bon moment pour faire revivre ce papier blanc et quand doit-on le laisser de côté ?

Voice 5 questions à se poser avant de commencer à réutiliser du contenu.

Avez-vous quelque chose de nouveau à dire ?

En automne, par exemple, votre entreprise a publié son rapport annuel, mais depuis lors, un de vos secteurs a connu un succès extraordinaire. Le chef de ce secteur a pris la parole pendant votre réunion annuelle, a indiqué le succès à venir et maintenant vous avez des chiffres qui complètent ces prévisions. Vous avez déjà quelques citations et il n’est pas nécessaire de programmer une entrevue complète puisqu’un bref email peut vous fournir toutes les actualités dont vous avez besoin.

Vous pouvez aussi utiliser des nouvelles récentes ou un rapport du secteur qui peut offrir un point de vue frais et neuf à une chose que vous avez écrit le mois précédent ou même l’année précédente. Ou encore, si vous venez d’organiser la réunion annuelle dont vous possédez une vidéo de 45 minutes, vous pouvez en tirer des fragments de 2- 3 minutes ou écrire un résumé avec les citations des trois meilleurs conférenciers.

Est-ce que cela va attirer un public différent de celui du texte original ?

Prenons un exemple : vous vendez le logiciel de recrutement qui est principalement utilisé par des recruteurs mais ils doivent en démontrer la valeur à leur cadre supérieur. Le PDG et le recruteur ont des priorités différentes et vous devez avoir le contenu qui s’adresse aux deux profils. Vous devez ajuster votre propos afin qu’il s’adresse aux buts ou aux défis respectifs.

Si vous n’êtes pas certains de quels sont ces défis, vous devez faire une recherche approfondie via votre persona-client ou des personness ciblées. Si dernièrement vous n’avez pas examiné votre persona-client ou que vous n’êtes pas certains de comment en créer un, vous trouverez de nombreuses ressources sur internet.

Peut-être que la plupart du contenu que vous avez créé jusqu’à présent a été ajusté aux besoins des ressources humaines. Vous avez couvert tout – du repérage des candidats à la nécessité d’établir une culture corporate puissante qui retient les meilleurs employés. Vous vous êtes concentrés pour offrir des conseils pratiques et spécifiques aux recruteurs et à la gestion des ressources humaines, ce qui est vraiment formidable. Mais les cadres supérieurs qui signent la décision d’acheter le logiciel ne sont pas inclus dans la plupart des processus quotidiens et ils ne se soucient en fait que d’une vision globale du management.

Regardez plus attentivement votre contenu et choisissez plusieurs parties que vous pouvez réécrire de sorte qu’elles s’adressent davantage à ce groupe particulier. Si vous avez une partie sur la gestion efficace de l’engagement d’un grand groupe, envisagez de la réutiliser afin qu’elle se préoccupe plus de la structure efficace de votre RH pour qu’elle produise le meilleur ROI si un jour vous doublez votre recrutement. Vous avez déjà fait une recherche et quelques points peuvent être utilisés pour les deux groupes - ainsi vous aurez une nouvelle partie en un clin d’œil.

>> Générer du trafic qualifié pour générer des prospects et des clients <<

Est-ce que le format sera unique ?

Les gens assimilent des informations de manière différente. Pour trouver la solution, certains veulent lire de bout en bout un manuel détaillé. D’autres préfèrent prendre des informations en petits fragments. Le format préféré dépend aussi de la chaîne de distribution que vous utilisez.

Le client potentiel qui parcourt Twitter va probablement éviter le manuel “idéal” de recrutement en 15 pages mais une image illustrant son aspect d’une manière puissante va, sans aucun doute, attirer beaucoup plus son attention. Si vous avez déjà une partie considérable de ce type de contenu, vous pouvez l’utiliser abondamment de cette manière. Tirez-en la meilleure statistique, des citations et des fragments d’information et faites un calendrier éditorial comme vous le faites pour des posts de réseaux sociaux.

Notre cerveau est conçu pour reconnaitre des modèles, il est ainsi plus probable que nous nous rappelions d’une carte ou d’une illustration que d’un paragraphe de texte. En fait, une étude de Journal Européen de la Psychologie Cognitive montre que les gens retiennent 65 pourcents de ce qu’ils voient quand on leur montre un texte et une image, en comparaison avec seulement 10 pourcents de l’information lue ou entendue. Cela signifie — vous l’avez deviné, n’est-ce pas — que votre contenu doit être plus attrayant visuellement. Trouvez les 10 conclusions les plus importantes de ce guide et en faites-en une illustration (présentez-les avec une infographie). 

Ai-je une nouvelle manière de le distribuer ?

Si votre contenu a été initialement partagé avec 100 abonnés de votre blog et que vous avez une base de données de 10.000 clients potentiels qualifiés, vous atteignez donc seulement une fraction de votre public-cible. Envisagez donc un email spécifique ciblé qui mettrait en relief votre blog le plus populaire publié le mois précédent.
Votre email doit être court et captivant et il doit faire le point sur le sujet que vos clients potentiels trouvent intéressant. Gardez à l’esprit qu’une majorité de lecteurs va le parcourir plutôt que de le lire, donc, soyez certains de souligner des phrases-clés en gras et utilisez des puces partout où vous pouvez. Faites attention à l’espacement — des paragraphes ne peuvent avoir qu’une ou deux phrases — et maintenez ce qui compte le plus. Pour plus de conseils sur la composition des emails que vos clients vont lire assurément, consultez ces neufs conseils de Hubspot.

Ai-je un nouveau but à atteindre ?

Répondez vite:

  • Quel est l’objet de votre contenu réorienté ?
  • Quel est votre cible à atteindre ?
  • Que voulez-vous dire que vous n’avez pas déjà dit ?
  • Que voulez-vous qu’ils fassent avec l’information ?
  • Comment voulez-vous qu’ils utilisent cette information ?
  • Comment allez-vous évaluer le résultat ?

Si vous n’êtes pas capable de répondre à ces questions, votre nouveau contenu n’aura probablement pas de succès, aussi créatif et attrayant soit-il.

Quelque fois ce n’est pas si facile de mesurer l’objectif mais c’est quand même utile. Votre objectif peut être l’extension de la notoriété de votre marque dans les réseaux sociaux ou l’encouragement d’engagement. Vous pouvez le réaliser en incitant des clients à poser des questions sur votre produit ou service et puis en faisant une série de posts avec des réponses que vous pouvez réorienter de plusieurs façons.

Quand elle est bien faite, la réutilisation de contenu représente une stratégie efficace qui peut vous faire gagner du temps mais elle n’est pas toujours un raccourci à prendre. Si vous envisagez de réutilier du contenu parce que le temps vous manque ou que vous n’avez plus d’idées à mettre sur le papier, vous le faites pour des mauvaises raisons.

Quelque fois la réutilisation de contenu peut être aussi simple que la réécriture d’un papier pour optimiser des résultats de recherches ou atteindre un nouveau public. Dans d’autres cas, elle exige du travail de conception qui peut prendre plus de temps que de commencer à zéro. Pourtant, si votre contenu attire plus de gens, leur offre ce qu’ils veulent et leur fait en vouloir davantage, il en vaut la peine.

Comment faire du Content Marketing B2B ?

Auteur : Philippe Martins

Derniers articles

Inscrivez-vous à la newsletter