Compatibilité mobile : la nouvelle mise à jour de Google est imminente !

Categorie: seo

16 April 2015 0

Après Panda et Penguin, des mises à jour visant à déclasser de son index les sites jugés de mauvaise qualité ou « spammy », Google va prochainement ajouter de nouveaux changements à son algorithme. Cette fois, c’est l’absence de compatibilité mobile qui est dans le viseur du moteur de recherche. La date de lancement de cette mise à jour est prévue pour le 21 avril 2015. Il ne reste donc plus que quelques jours aux acteurs du web n’ayant pas modernisé leur site pour devenir « mobile friendly ».

Update mobile : à quoi servira-t-elle ?

Avec la démocratisation des Smartphones et du réseau 4G, le nombre de mobinautes ne cesse de croître. Selon une étude menée par le Mobile Marketing Association France, un Français sur deux utilise son mobile pour se connecter à Internet. Ce bouleversement des usages n’a pas échappé à Google qui entend améliorer la pertinence de ses résultats pour apporter un service plus qualitatif à ses usagers. Or un site qui n’est pas compatible avec les terminaux mobiles n’a aucune valeur ajoutée pour les mobinautes. Il peut rencontrer des problèmes d'affichage ou des bugs, voire décourager les utilisateurs en raison d’un temps d’affichage trop long.

En réalité, l’intérêt du moteur de recherche pour les terminaux mobiles n’est pas un phénomène nouveau. Google a depuis longtemps fait de la compatibilité mobile un critère de qualité, intégrant d’ailleurs des guidelines spécifiques dans ses outils pour webmasters. Le label « mobile-friendly », qui vise à récompenser les sites ayant adopté ces bonnes pratiques, existe depuis 2013. Il s’affiche sous la forme d’un texte indicatif en gris dans les pages de résultats de recherche.
google-mobile-friendly-label

Critère « mobile-friendly » : des sanctions… et des récompenses

Les éditeurs dont le site n’est pas (encore) compatible avec les mobiles risquent de voir leur positionnement décroître. L’on ne connaît pas précisément l’impact réel de cette mise à jour, ni combien de sites elle risque de toucher. Toutefois, d’après les dernières communications diffusées par Google, cette modification d’algorithme devrait être mondiale et multilingue. On est bien loin des mises à jour « test » réalisées ponctuellement sur des échantillons : il s’agit clairement d’une mise à jour majeure. Les enjeux sont d’autant plus importants pour les sites dont l’audience est composée de nombreux mobinautes et pour les e-commerçants qui utilisent ce canal de vente. D’autre part, si la prochaine mise à jour de Google s’applique uniquement aux SERP qui
s’affichent sur les terminaux mobiles, elle impactera probablement les résultats vus par les usagers qui utilisent à la fois leur Smartphone et leur PC (via le même compte Google). Rien n’indique qu’elle ne s’étendra pas aux résultats desktop (visibles à partir d’un PC, d'une tablette ou d'un ordinateur de bureau) dans l’avenir. Si vous pensiez échapper aux pénalités, vous êtes dans l’erreur !

En revanche, les « bons élèves » qui ont déjà travaillé leur compatibilité sur mobile et ceux qui ont développé des applications et services dédiés aux mobinautes se verront récompensés : ils
bénéficieront d’une mise en avant spécifique dans les pages de résultats.

Responsive design ou site mobile ?

Fort heureusement, il est encore temps d’adapter ou de corriger son site web. Il existe plusieurs moyens pour améliorer sa compatibilité mobile.

  • Créer une version mobile : cette solution repose sur le développement d’une nouvelle version « miroir » d'un site, qui s’affichera dès qu’un internaute tentera de se connecter via son Smartphone ou son iPhone. Elle présente l’avantage d’être plus simple et rapide à mettre en œuvre. Toutefois, il est indispensable de prendre quelques précautions pour éviter d’être pénalisé pour « duplicate content » et pour faciliter la lecture des robots d’indexation. Si vous choisissez cette option, vous devrez mettre en place des redirections vers votre domaine principal ou
    utiliser des URL canoniques pour indiquer à Google quel est votre contenu source.

  • Refondre son site en Responsive Design : plus onéreuse et plus complexe à mettre en œuvre, une refonte en Responsive Design est certainement la meilleure alternative sur le long terme. Ce procédé permet d’afficher une seule et unique version de votre site, qui évolue automatiquement selon le terminal utilisé, pour un affichage optimal en toutes circonstances. Si un nombre conséquent de vos visiteurs utilise une tablette pour afficher votre site, vous avez tout intérêt à opter pour le Responsive Design.

Au-delà du design, retenez que les critères d’accessibilité sur mobile sont également primordiaux. Pensez à adapter la taille des textes, à ajouter des fonctionnalités de zoom ainsi que des services destinés à faciliter les usages. Ne négligez pas la vitesse de chargement de vos pages et les possibilités de paiement en ligne pour les sites m-commerce. L’expérience de navigation doit être agréable pour tous les internautes, quel que soit le terminal utilisé.

Google propose d’ailleurs des outils de vérification dans son interface « Google Developers », qui
permettent de visualiser l’affichage de son site sur tous les terminaux.

Un mal pour un bien ?

Pour conclure, cette mise à jour imminente de Google ne devrait pas être considérée par les éditeurs comme une contrainte, mais plutôt comme une opportunité de doper leur trafic et leurs conversions, tout en diminuant leur taux de rebond. Elle permettra peut-être à certains acteurs ayant tardé à moderniser leur site de franchir le cap... et d’améliorer leur visibilité.


Download our free ebook

Auteur : Philippe Martins

Derniers articles

Inscrivez-vous à la newsletter